services

axcomputerservice

Mettre en place un serveur pour les petites entreprises.

 

 

 

 

                                                   

 

 

Découvrez, dans cet article, toutes les informations essentielles sur la mise en place d’un réseau et d’un serveur pour votre petite entreprise. De l’installation de Windows jusqu’à la création d’une salle de serveurs dans votre bureau.

 

 

Comment mettre en place un serveur pour une petite entreprise ?

 

Au fur et à mesure que votre entreprise se développe, tout comme le nombre de vos employés, il est évident qu’un serveur sera nécessaire. Cela assurera, non seulement le bon fonctionnement du réseau dans vos bureaux, mais également le bon fonctionnement de votre entreprise dans son ensemble. Toutefois, avec l’étendue des décisions et des choix à prendre, il est difficile de définir par où commencer. Heureusement que, pour une petite entreprise, la mise en place d’un serveur ne doit pas être compliquée.

Qu’est-ce qu’un serveur ? Faut-il choisir un serveur physique ou cloud ? Comment choisir le bon système d’exploitation ? Quelle serait la meilleure configuration ? Toutes nos explications dans ce guide.

 

 

Qu’est-ce qu’un serveur ?

 

 

Pour faire simple, un serveur est un ordinateur puissant permettant de partager des informations et des logiciels à différents utilisateurs (employés, clients, …). Si les employés travaillent chacun sur un post différent, les logiciels et les documents qui doivent être distribués sont servis à partir d’un ordinateur central. Il n’est donc plus nécessaire d’avoir plusieurs versions stockées dans chaque ordinateur.

 

 

Comment choisir un serveur pour les petites entreprises ?

 

 

Un serveur est nécessaire à partir du moment où vous utilisez plus de deux ordinateurs dans votre entreprise. Il en est de même lorsque vous avez besoin d’un accès à distance au réseau de l’entreprise. Grâce à un serveur, vous et vos employés pourriez accéder aux fichiers et aux logiciels n’importe où. D’ailleurs, vous avez la possibilité de contrôler l’accès aux informations à tous les dossiers confidentiels (document personnel, données relatives aux salaires, etc.). De plus, un système de sauvegarde et de récupération dédié vous permet de protéger vos informations et d’optimiser la gestion de la sécurité du réseau.

 

 

Types de serveurs pour les petites entreprises.

 

 

 

Avant de choisir un serveur pour votre entreprise, vous devriez vous demander ce que doit faire ce serveur. L’idéal est d’avoir un outil qui vous permettra d’œuvrer au développement de votre entreprise sans surpayer pour des ressources non indispensables à votre activité.

Il existe de nombreux types de serveurs pour répondre à des besoins différents. Les serveurs les plus utilisés par les petites entreprises sont :

 

  • l’hébergement de courrier électronique sécurisé ;

  • l’hébergement de sites web ;

  • le stockage des documents ;

  • l’hébergement de sites e-commerce ;

  • l’hébergement d’applications professionnelles ;

  • la sauvegarde et la récupération des données.

 

Sinon, pour tous types d’entreprises, les serveurs proxy sont recommandés afin d’obtenir un niveau de sécurité supplémentaire. En effet, cela protégera les adresses IP de votre réseau à la vue du public, car ce sera celle du proxy qui sera affiché.

 

Petites entreprises : choisir un serveur physique ou cloud ?

 

 

Il est important de définir si vous avez besoin d’un serveur dédié ou d’un serveur basé sur le cloud dans vos locaux. Il est évident que chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, mais le choix dépend principalement des besoins propres à l’entreprise.

 

 

Les serveurs cloud.

 

Dans le cas où votre espace ainsi que vos ressources informatiques sont limités, les serveurs en cloud sont les plus adaptés à votre petite entreprise. Certes, cette solution est moins rapide et moins efficace qu’un serveur physique, mais ces failles sont moins ostensibles pour les petites entreprises. De plus, les frais d’acquisition d’un serveur cloud sont moins élevés. D’autre part, l’hébergement cloud est équipé d’une alimentation électrique et de connexions réseau redondantes. Ainsi, votre réseau ne subira aucune interruption au cas où une panne de courant ou un problème de serveur surgirait.

 

Les serveurs sur site.

 

En ce qui concerne les serveurs physiques sur site, le coût initial est un peu élevé que vous choisissiez de construire ou d’acheter ce type de serveur. Néanmoins, vous serez exempté des frais mensuels. Ce qui signifie que la solution peut être plus économique sur le long terme. Cette solution permet d’avoir une grande liberté dans le choix de son installation et l’intégration d’une solution de cybersécurité. Toutefois, il faut retenir que le coût du matériel de remplacement et l’augmentation de la puissance d’électricité pour faire fonctionner et refroidir le serveur 24/7 seront à votre charge.

 

Comment protéger les serveurs de votre petite entreprise ?

 

Une fois que vous avez choisi un serveur pour votre entreprise, il est crucial de toujours le protéger, que ce soit contre les virus ou contre les logiciels malveillants ou les tentatives de piratage. En effet, beaucoup d’informations importantes sont stockées dans un serveur. Cela peut être des documents de l’entreprise ou de vos employés. Afin de sécuriser le serveur, plusieurs solutions s’offrent à vous : déployer une formation à la cybersécurité à tous les utilisateurs du serveur, utiliser un antivirus, contrôler l’activité de tous les utilisateurs, et faire des mises à jour quand il le faut.

 

Serveurs pour petites entreprises avec Windows.

 

 

Outre le choix du serveur, il faut aussi décider du système d’exploitation que vous allez utiliser. Généralement, les systèmes d’exploitation dédiés aux serveurs sont conçus pour supporter plusieurs utilisateurs.

Si vous utilisez l’écosystème Microsoft, le choix s’oriente automatiquement vers les offres de serveurs Windows. Ils sont très appréciés par les utilisateurs de Windows en raison du code similaire et leur ressemblance flagrante à leurs homologues non-serveurs. Parmi eux, le Windows Server Essentials (anciennement Windows Small Business Server) qui est le plus convoité des petites entreprises.

Néanmoins, vous pouvez toujours sélectionner un autre système d’exploitation pour votre serveur. Parmi les solutions populaires pour les petites entreprises, on trouve le Serveur Linux Ubuntu, le Red Hat Entreprise Linux, et CentOS.

 

Comment choisir son système d’exploitation ?

 

 

Voici les critères à retenir pour choisir un système d’exploitation si vous n’en avez pas encore.

 

  • Le coût : comme dans la plupart des critères de choix d’un matériel, le coût est toujours à considérer. Dans ce sens, sachez que Linux est souvent moins cher que Windows grâce à son code source ouvert.

  • La convivialité : l’ergonomie est toujours de mise quand il s’agit d’un outil informatique. Sur ce point, Windows est plus avantagé, car son interface est plutôt familière si celui de Linux est plutôt difficile à adopter.

  • La flexibilité : un outil flexible avec plus d’options est toujours profitable pour les utilisateurs. À ce sujet, sachez que Linux devance Windows, mais son utilisation nécessite une expertise technique.

  • L’assistance : la qualité de l’assistance à la clientèle est un avantage considérable. Si ce critère est crucial pour vous, il est préférable de se tourner vers Windows parce que Linux est un logiciel libre. C’est-à-dire que vous êtes obligé de chercher de l’aide si vous en avez besoin.

 

Mise en place d’un serveur pour une petite entreprise.

 

 

Lorsque vous envisagez d’acquérir un serveur pour votre petite entreprise, il est important de savoir comment le construire, comment le configurer, et comment créer la salle de serveurs idéale. Vous trouverez toutes les réponses dans cette section. 

 

Comment construire un serveur pour petite entreprise ?

 

 

 

On distingue trois formes de serveurs : montage en rack, tour, et lame. Pour ce qui est du serveur tour, il prend la forme d’un PC domestique, mais dispose des composants de serveur plus robustes que ceux d’un ordinateur grand public. Ainsi, il peut fonctionner 24/7. Les Serveurs en racks et lames quant à eux, sont très extensibles puisqu’ils sont installés sur un châssis. De plus, ils permettent également de gagner de l’espace. Cependant, ils sont plus chers que les systèmes en tour.

La taille de l’unité centrale (CPU, la mémoire vive, et le stockage sur disque dur) se diffère d’un serveur à l’autre. Il est aussi possible d’ajouter des matériels de sauvegarde (baies de disques remplaçables à chaud, alimentation redondante) et un mémoire ECC (correction code d’erreurs) qui détecte et corrige les erreurs de corruptions de données.

 

Vous pouvez définir les spécifications exactes de votre serveur. Voici quelques exemples d’utilisations courantes.

 

  • L’espace disque, le disque dur capable de vitesses d’écriture rapide, et la prise en charge du RAID sont privilégiés par un serveur qui se charge des bases de données afin d’assurer la fiabilité. Pour information, le RAID (réseau redondant de disques indépendants) est une option permettant de conserver les données dans plusieurs lecteurs de disque. Ce qui signifie que ces données sont préservées si l’un de ces lecteurs tombe en panne.

  • Avec un serveur de fichiers ou de courrier électronique, on bénéficie de plusieurs baies de disques remplaçables à chaud. Toutefois, le processeur n’est pas très important.  

  • Plus de RAM seraient nécessaires avec un serveur d’hébergement web. Ce dernier fonctionne le plus souvent avec un serveur base de données, et profite d’une redondance matérielle.

 

Comment mettre en place un serveur pour une petite entreprise ?

 

 

 

 

Un serveur pour une petite entreprise est configuré en fonction du matériel et du système d’exploitation utilisé. Néanmoins, les étapes suivantes sont toujours nécessaires.

 

  • La préparation. 

 

Avant tout, il est nécessaire de noter les noms d’utilisateurs, l’adresse IP, le nom d’hôte de chaque machine, les numéros de série et les emplacements de ces derniers. En parallèle, il faut vérifier les spécifications du serveur et ses exigences logicielles. Un mis à niveau des systèmes d’exploitation des ordinateurs du réseau peut être nécessaire avant de les connecter au serveur. D’autre part, il faut aussi rassembler le câble Ethernet et un disque dur externe qui sont nécessaires à l’installation.

 

  • L’installation du serveur.

 

Il est possible de connecter directement le serveur au réseau et de commencer à le configurer si ce dernier est livré avec un système d’exploitation préinstallé. Dans le cas échéant, il faut d’abord connecter le support d’installation et suivre les instructions de configuration du système d’exploitation.

 

  • La configuration du serveur.

 

Quand le serveur est installé, il est préférable de procéder directement à la configuration de la sauvegarde du serveur. Pour cela, un disque dur externe peut être nécessaire. Il faut aussi configurer l’accès à distance et définir les options de partage. Ensuite, vous pouvez définir un contrôleur de domaine et permettre à tous les ordinateurs du réseau de rejoindre le serveur. Cela permet également d’authentifier les informations d’identification des utilisateurs.

 

  • La finalisation de la configuration.

 

Pour chaque ordinateur, il est obligatoire d’ajouter un compte d’administrateur local. C’est après que vous puissiez les connecter au serveur. Ensuite, vous pouvez passer aux imprimantes et les relier au serveur d’impression. Pour finir, vous pouvez télécharger et organiser les données et les applications qui vous seront utiles sur ce nouveau serveur.

 

Construction d’une salle serveur.

 

Investir dans une salle dédiée dans le but d’héberger votre serveur est intéressant. En effet, cela permet d’éloigner les employés des serveurs bruyants, mais aussi d’assurer une parfaite organisation et configuration pour un fonctionnement optimisé. Cela dépend surtout de l’espace dont vous disposez et vos choix de matériel.

 

Les éléments suivants sont à prendre en compte quand vous construisez votre salle serveur.

 

Caractéristiques de la salle.

 

Il est conseillé de choisir une pièce sans fenêtres et qui permet d’installer facilement un équipement de refroidissement et une alimentation de secours. C’est-à-dire qu’il faut une surface assez grande. Si possible, il faut que vous puissiez atteindre l’avant et l’arrière de chaque baie de serveurs. D’ailleurs, la salle idéale est celle qui vous permettra de développer votre serveur en fonction de l’évolution de votre entreprise.

 

Le bon équipement.

 

 

Utiliser un bureau ou une étagère pour installer votre serveur peut être tentant, mais l’investissement dans un montage en rack en vaut largement la peine. En fait, l’utilisation d’un rack facilite la réorganisation des unités de serveur, mais surtout, cela permet de sécuriser et d’organiser votre matériel.

 

Restant dans cette optique de protection de matériel, il faut aussi investir dans un système de refroidissement. C’est-à-dire qu’une unité de climatisation allumée en permanence serait nécessaire. D’ailleurs, il est plutôt préférable d’en installer deux sur des disjoncteurs séparés afin d’assurer une alimentation alternée.

 

La sécurité.

 

 

Peu importe la taille de votre serveur, il est judicieux de protéger ce dernier d’un vol ou d’une falsification. Ainsi, il est préférable d’utiliser un système de verrouillage assuré. Une caméra de sécurité serait aussi favorable.

 

Par ailleurs, une alimentation sans coupure est fortement recommandée afin d’éviter les surtensions et les pannes de courant.

 

L’organisation.

 

Il est important de garder la salle bien organisée. Il arrive souvent que la gestion du câble soit négligée alors qu’il s’agit d’une étape cruciale. Dans ce cas, il est recommandé d’installer un panneau de brassage RJ45 afin de terminer les parcours des câbles Ethernet. De plus, ce panneau peut fournir jusqu’à 24 ports. En parallèle, les attaches de câbles sont aussi utiles pour les maintenir organiser et hors de portée.

 

Il est aussi conseillé de noter toutes les procédures et instructions liées à votre équipement et de les laisser visibles à côté du matériel concerné afin d’assurer que tout est correctement étiqueté.

 

Comment mettre en place un réseau de petite entreprise ?

 

Afin de répondre à vos besoins et d’assurer l’expansion de votre petite entreprise, il est nécessaire de considérer l’ensemble de votre réseau de bureaux quand vous investissez dans un serveur. Cela permet également un accès centralisé aux fichiers et aux données. Le réseau regroupe principalement tous les périphériques connectés au serveur. Le plus souvent, on cite les ordinateurs, les imprimantes, les scanners et les lecteurs réseau.

 

Choisir le réseau qui vous convient.

 

 

La mise en place d’un réseau de petite entreprise ne dispose pas d’une solution particulière. En fait, il faut se référer aux exigences spécifiques de votre entreprise. Cela peut être :

 

  • La superficie de vos locaux

  • Le nombre d’utilisateurs qui seront connectés aux réseaux et les types d’appareils qu’ils utilisent

  • Les applications indispensables à l’entreprise

  • Les données à partager

  • La façon dont vous allez protéger votre réseau

  • Vos plans d’expansion futurs

 

Il faut aussi savoir si vous allez configurer un réseau avec ou sans fil. Si une configuration sans fil vous permet une grande flexibilité en matière d’aménagement et de conception des bureaux, une connexion filaire est plus fiable en plus d’être rapide et plus abordable. Sinon, vous pouvez choisir les deux solutions.

 

 

Configuration de votre réseau.

 

Lors de la mise en place d’un réseau, il faut connecter :

 

  • Le serveur : c’est indispensable à chaque réseau

  • Les commutateurs : obligatoires pour connecter les appareils sur votre réseau et leur permettre d’échanger. Ils peuvent être gérés ou non gérés. Le plus souvent, les petites entreprises utilisent un commutateur non géré.

  • Les routeurs : afin de permettre à votre réseau d’entreprises d’être connecté à Internet ou à un Intranet, ou à d’autres réseaux.

  • Les câbles : cuivre ou fibre optique. La fibre optique est la solution la plus durable avec des vitesses de données plus rapides.

 

Installez une protection antivirus pour les serveurs des petites entreprises.

 

Peu importe la configuration que vous avez opté pour votre réseau, il faut toujours protéger les données et les informations importantes dans ce dernier. En effet, les petites entreprises sont souvent une cible facile pour les hackers, d’autant plus que leurs méthodes ne cessent d’évoluer.

 

L’installation d’un package de cybersécurité complet est un moyen simple et sûr de protéger votre entreprise. Cela inclut normalement une protection antivirus pour serveur telle que Avast Business Antivirus Pro Plus – Antivirus Postes et Serveurs. Si vous utilisez Linux, vous pouvez protéger votre entreprise avec la suite Avast Business Antivirus For Linux.